Préparation mentale esport sport neuro-coaching boost performances

Société et neuroergonomie : dites stop à la torture de cerveau !

Commençons avec la situation de notre société. Professionnellement ou personnellement, certaines situations sont difficiles à vivre. Notre mode de vie est le plus confortable que nous ayons eu pour notre corps, mais l’un des pires pour notre cerveau. Il va nous imposer un stress très important qui ne s’arrête jamais via les médias, les pubs et les smartphones. C’est pour moi une torture cérébrale.

Notre cerveau n’est pas équipé génétiquement pour gérer toutes ces problématiques à ce rythme. Pour la plupart d’entre nous, les apprentissages de la vie se sont fait sur des observations, des erreurs ou des tâtonnements. Le problème de cela, c’est l’approximation de nos comportements et les mauvaises habitudes qui en découlent. Par les outils de la neuro-ergonomie, entre autres, il est possible de modifier ces habitudes et d’apprendre au cerveau la manière la plus efficace de fonctionner.

C’est quoi la neuroergonomie ?

C’est une discipline relativement nouvelle dans le champ des neurosciences. Prenons le temps de décomposer le mot : neuro-ergonomie. Neuro comme le cerveau, les neurones et ce qui le concerne. L’ergonomie c’est la discipline qui permet d’adapter notre environnement et nos comportements pour éviter que le corps souffre. La neuroergonomie va avoir la même démarche mais pour éviter que notre cerveau souffre (burn out, déprime, anxiété, …). Mieux, elle va chercher à optimiser le fonctionnement du cerveau dans son environnement. Elle va donc se concentrer sur les performances autant que sur le bien-être (Pour les spécialistes qui voudraient en savoir plus consultez : Parasuraman, 2003 pour l’article pionnier ou Neuroergonomics: A Cognitive Neuroscience Approach to Human Factors and Ergonomics pour une revue récente en anglais). Pour prendre un exemple simple : aménager un bureau pour diminuer les distractions possibles, favoriser la concentration ainsi que la motivation et être plus détendu.

Quel intérêt à intégrer la neuroergonomie dans notre vie ?

Déjà parce que la plupart des changements à apporter sont … gratuits ! Oui, vous avez bien lu, 0 euros et vous pouvez accéder au bien-être et à la productivité. La neuroergonomie nous permet d’agir sur notre environnement via l’organisation, la personnalisation ou encore la simplification des procédures. Elle va aussi nous inciter à transformer progressivement nos comportements. Par exemple, une erreur est survenue au travail. Au lieu de le penser comme un échec avec la culpabilisation qui va avec, un entrainement neuroergonomique nous permet de le voir comme un moyen de s’améliorer. Grâce à cela, il est possible de se concentrer sur les éléments à ne plus reproduire au lieu de rester sur les émotions et de les laisser prendre le dessus.

Connaître quelques règles de neuro-ergonomie permet d’améliorer ses performances, de diminuer son stress et de favoriser son bien-être autant que celui de son entourage. Vous voyez donc l’intérêt d’utiliser ces avancées non seulement pour faire progresser votre qualité de vie, mais aussi pour permettre à vos proches d’en bénéficier. Imaginez-vous heureux d’être au travail, détendu même quand votre bébé pleure pendant des heures ou efficace sur une tâche malgré la pression. Pour bénéficier de tous ces bienfaits, un travail un peu plus approfondi est nécessaire, vous pouvez le faire via le neurocoaching, la formation ou le consulting dans notre cabinet.

Si vous avez aimé ou avez été intéressé par cet article, partagez-le sur les différents réseaux sociaux.

A bientôt pour un prochain article, bien cordialement.

Julien VION

Version Podcast ici !

7 réponses
  1. tremGoff
    tremGoff dit :

    I was very happy to search out this web-site.I wished to thanks in your time for this excellent read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.

    Répondre
  2. Anaïs
    Anaïs dit :

    Intéressant, surtout vu notre rythme de vie actuel… ! On cherche à être le plus performant possible, mais souvent au détriment de notre propre bien-être, combiner les deux semble pourtant effectivement bien plus efficace !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.