Préparation mentale esport sport neuro-coaching boost performances

Quelle histoire commune entre la musique et les humains ?

Depuis que l’homo sapiens sapiens est apparu, la musique semble l’avoir accompagné. Mais en réalité, il faut remonter à beaucoup plus longtemps que cela pour pouvoir découvrir les liens entre la musique et les hominidés. Pour comprendre d’où elle vient, il faut remonter entre 55 et 85 millions d’années. Lorsque les cris, hurlements, vocalisations des oiseaux et des singes emplissaient l’air. Cette musique est présente depuis très longtemps. Ces manifestations sonores servent d’avertissement, de modes d’interaction sociale, de discussion et donc ce sont bien les précurseurs de la musique humaine. Pour nous, le rôle de la musique apparaît dès notre toute petite enfance, voir in utero. La musique prend son origine dans la communication entre les parents et leurs enfants. Quand les mères chantent où fredonnent des mélodies à leur nouveau-né, elles vont communiquer des émotions. Elles vont être perçues par l’enfant, ce qui va forger les capacités de l’enfant à se sentir ensemble, à construire des liens sociaux. L’équipe du Dr Greenberg qui a écrit l’article sur lequel je me base, a relevé que c’est entre 3 et 6 mois que la synchronisation entre la mère/les parents et l’enfant se construit et que cette base de construction se sont les vocalisations entre l’enfant et la mère ou les parents. C’est tellement important ce lien que ça peut avoir un impact sur le développement cérébral et sur la réussite sociale ou scolaire.

Le rôle de la musique : nous lier pour le meilleur ou pour le pire !

La musique, un très bel outil de lien social. Si on explore les différentes possibilités que nous offre cette musique on se rend compte qu’elle a plusieurs facettes :

– la 1ère c’est lorsqu’une personne est musicien, qu’elle pratique un instrument. Les performances en plus de la musique permettent d’envoyer des informations. Vous comprenez donc pourquoi maintenant les guitaristes sur la plage ont un succès important, tout simplement parce qu’ils montrent leur talent et, en plus, ils vont utiliser la musique comme un moyen de créer des émotions.

– La 2ème c’est lorsque plusieurs êtres humains écoutent de la musique ensemble. Il va y avoir une synchronisation. Par exemple lorsque les adolescents, notamment dans les cultures occidentales, se regroupent ils vont très souvent s’identifier, se construire, autour d’un ou de plusieurs styles musicaux. Pareil pour les adultes, écouter de la musique ensemble va permettre de partager une expérience émotionnelle via l’empathie et la coordination rythmique.

– la 3e c’est, bien sûr, le lien social qui permet cette synchronisation. Par exemple, la musique c’est l’un des premiers thèmes qui apparaît lorsque l’on rencontre quelqu’un et que on veut mieux se connaître.

Quel meilleur exemple que la danse et notamment les danses de couple ou de groupe qui permettent de se rapprocher différemment. Il existe même maintenant des thérapies par la danse et le mouvement qui diminue les symptômes de la dépression ou de la solitude. Il y a même une étude qui montre que les cours de danse peuvent améliorer l’acceptation des autres et le sens de l’appartenance. Moralité, dansons pour mieux nous accepter !

Comment utiliser la musique au quotidien pour se faire du bien ?

Je vous en parlais dans la fin du dernier paragraphe la musique et la danse puisque j’y inclus cette expérience commune très souvent associée à la musique, ces 2 disciplines, ces 2 arts peuvent nous aider à vivre mieux dans cette période très particulière. Alors comment peut-on utiliser la musique, au quotidien, pour mieux être dans le partage, le plaisir et en même temps la gestion du stress ? Je vais vous proposer quelques pistes pour pouvoir utiliser la musique chez vous, au travail, dans les transports :

– pour les couples : utilisez la musique pour vous connecter en prenant des cours, ou en dansant ensemble, en chantant / fredonnant tous les 2 sur la même chanson, en prenant le temps régulièrement d’écouter vos chansons favorites sans aucune activité à côté uniquement vous, une connexion physique, un câlin, se tenir dans ses bras, une main tendu vers l’autre pour profiter à fond de ce moment musical à 2.

– pour les parents : la musique est l’un de vos meilleurs alliés pour l’éducation de vos enfants, vous pouvez l’utiliser, via des chants, pour rassurer l’enfant, même si vous ne savez pas chanter, pour rassurer privilégier des chansons douces calmes et essayer de viser votre voix la plus grave possible. Vous pouvez aussi proposer à votre enfant des éveils musicaux en lui faisant découvrir petit à petit les différents types de musique que vous aimez, proposez-lui quand il grandit de danser, de chanter avec vous pour continuer à améliorer le lien entre vous. Vous pouvez aussi l’utiliser comme une partie du rituel du coucher par exemple.

– pour tout le monde : utiliser la musique pour se focaliser, se relaxer ou même pratiquer la méditation de pleine conscience. Appliquer à la vie quotidienne, c’est par exemple se prendre deux pauses dans sa journée de travail / cours pour se poser et écouter 1, 2 ou 3 chansons sans rien faire d’autre. Bien connu, la technique de la musique énergique et rythmée pour se motiver à faire son ménage ou son sport. Enfin, pour se lier aux autres au travail, proposer d’écouter à tour de rôle en fin de déjeuner (ou sur un autre temps) une chanson que l’on apprécie sans jugement derrière. Juste pour le plaisir de partager.

J’espère que cet article vous aura intéressé. Si c’est le cas, pensez à le partager sur les réseaux sociaux et d’aller écouter un bon morceau de musique !

Greenberg, D. M., Decety, J., & Gordon, I. (2021). The Social Neuroscience of Music: Understanding the Social Brain Through Human Song. American Psychologist. Advance online publication.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Version Podcast ici !