Préparation mentale esport sport neuro-coaching boost performances

Quels constats pour 2020-21 ?

Comment passer à côté du constat actuel ? La pandémie et la gestion des gouvernements vont laisser des traces… La vie en générale a été touchée et la vie psychologique en particulier avec les mesures restrictives. Les études font aussi ce bilan avec une détérioration mondiale de la santé mentale du public ainsi qu’une augmentation du stress (anxiété, symptômes dépressifs, détresse psychologique, troubles du sommeil et stress post-traumatique sont plus fréquents)*. Dans ce cadre, que peut-on espérer de la psychologie positive ? C’est ce qu’ont exploré les membres de l’équipe cosmopolite menée par le Pr Lea Waters, chercheuse et psychologue australienne. Ces spécialistes reconnus de la psychologie positive ont exploré les études réalisées en 2020-2021 sur les populations mondiales et ont mis en perspective des outils utilisés dans de précédentes crises (guerre, crises sanitaires, …). Leur objectif ? Montrer la force des méthodes de la psychologie positive, y compris dans le contexte de crise actuel. Résultat : C’EST EFFICACE !

C’est quoi la psychologie positive et quels sont ses effets ?

L’objectif de la psychologie positive est de viser un fonctionnement optimal pour les personnes, groupes et institutions grâce à l’accompagnement à la vie psychologique (émotion, cognition, vie sociale, bien-être, …). Elle est apparue fin des années 90 pour contrebalancer la vision de la psychologie axée sur le négatif de l’époque : gérer les difficultés. C’est bien entendu important, mais ce n’est pas suffisant. Les découvertes faites depuis 20 ans le montrent bien. Dans cet article, nous allons nous intéresser à 3 effets de la psychologie positive pour favoriser le bien-être psychologique :

  • L’effet protection : les émotions positives, les méthodes de gestion de soi, la condition physique / psychologique et les relations vont protéger l’individu des agressions externes
  • L’effet renforcement : les mêmes mécanismes vont permettre de maintenir une bonne santé mentale
  • L’effet construction : les individus sont capables d’utiliser la crise pour la transformer en un moyen de développer de nouvelles pratiques, de nouveaux apprentissages ou des nouvelles perspectives qui vont améliorer la santé mentale dans le futur.

Les effets de protection et de renforcement dépendent grandement de notre passé, mais l’effet de construction permet de remettre en question ce passé et d’y ajouter des nouveautés. C’est tout l’intérêt d’intégrer ce que la psychologie positive a mise en lumière. C’est ce que nous allons voir dans le prochain paragraphe : les outils.

Les 9 axes de progression pour vous au quotidien !

Déterminez 3 points sur lesquels vous avez envie d’évoluer, puis le plus important à vos yeux, ensuite mettez-y toute votre volonté ! Voyons donc les 9 points :

  • Le sens : le sens qu’a sa vie professionnelle et personnelle avec 3 questions à se poser : Est-ce que mon style de vie actuel est cohérent avec mes valeurs ? Je fais des choses importantes pour moi et mon entourage ? J’ai des objectifs clairs à court / long terme ?
  • La défense : les capacités à se défendre contre le stress grâce à des stratégies (ex : essayer de voir le positif ou quoi apprendre des situations difficiles). Plusieurs éléments à cultiver pour cela : remarquer les évènements positifs, en profiter, …
  • L’auto-compassion : la capacité à se traiter avec la même gentillesse et préoccupation que les êtres qui nous sont chers. Cela implique la conscience de soi, l’objectivité sur les actions / pensées, l’acceptation des souffrances et émotions pour y faire face, …
  • Le courage : autrement dit, savoir prendre un risque qui en vaut la peine. Quand l’objectif est positif pour soi et / ou les autres, sortez de votre zone de confort par l’action (ex : reprendre ses études pour changer de métier et aider les gens).
  • La gratitude : la reconnaissance des bénéfices reçues de manière sincère et non intéressée. Ex : prendre l’habitude de remercier notre entourage pour ce qu’ils nous apportent au quotidien : leur amour, leur présence, leur aide, …
  • Les forces de caractère: maintenir et développer ses forces de caractère. Ex : cultiver sa créativité par des activités artistiques ou de bricolage, développer son intelligence sociale en rencontrant de nouvelles personnes, …
  • Les émotions positives : la joie, la gratitude, la sérénité, l’intérêt, l’espoir, la fierté, l’amusement, l’inspiration, … L’objectif est de se recentrer sur ces émotions, de prendre le temps de les vivre et de les provoquer plus souvent.
  • Les relations positives : rire ensemble, être agréable, partager la gratitude, l’amour et l’amitié verbalement,… Même si la distance est là, ce sont les actes qui comptent. Appelez, envoyer des messages mais avec un maximum de LOVE à l’intérieur !
  • Les connexions haute définition : avec certains la connexion est plus importante parce nous partagions des visions, des projets ou des valeurs fortes. Développez ce type de relation et d’approfondissez la résonnance, le lien avec ces personnes.

Vaste programme, n’est-ce pas ? Si vous souhaitez en savoir plus ou connaître le détail des outils proposés en exemples, pensez à me contacter.

Cérébralement,

Julien VION

* Waters, L, Algoe, S., Dutton, S., Emmons, R., Fredrickson, B., Heaphy, E., Moskowitz, J., Neff, K., Niemiec, R., Pury, C., Steger, M. (2021): Positive psychology in a pandemic: buffering, bolstering, and buildingmental health, The Journal of Positive Psychology

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *